logo2

07 juillet 2007

Arthur & George




51K3AGDFKXL

J'ai déjà parlé de la bibliothèque du quartier.... Je l'adore ;) Mais comme c'est une bibliothèque anglaise, forcément il n'y a pas beaucoup de roman français. Pour l'instant, aucun même mais on ne sait jamais.
Par conséquent, je peux découvrir tous les écrivains anglais depuis le moyen-âge. Le seul hic, c'est que je ne connais pas la littérature anglaise...
Pour sélectionner les romans, heureusement que Elle et son Elle aime lire sont là ! C'est comme ça que j'ai choisi le livre que je viens de commencer hier soir, celui qui est dans la colonne de gauche (as of aujourd'hui...)

Et le dernier que j'avais prix était Arthur & George de Julian Barnes. Il a même son propre site web (bonjour le marketing) et en premiere page, forcément ça renvoie sur Amazon (uk). Très très fort.
Bref, de quoi parle ce  roman ? Au début, on ne voit pas très bien où il veut en venir. Julian alterne les tranches de vie des héros de leur enfance jusqu'à leur âge mûr. Jusqu'au jour où ils se rencontrent. Je pense que je peux vous dire pourquoi, après tout ce roman est la narration d'un fait historique, romancé certes mais tout est vrai.
Donc ils se rencontrent à la suite d'une erreur judiciaire subie par George. George, Indien par son père, a été accusé d'avoir éventré un poney et condamné à 7 ans de prison. Arthur, qui  n'est autre qu'Arthur Conan Doyle, se met en tête de le réhabiliter. Bon, je ne vous raconte pas comment il s'y prend.
Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est de découvrir au bout de 150 pages qui était Arthur. Et d'en apprendre pas mal sur lui. J'ai lu Sherlock Holmes, et je n'imaginais rien de lui. En fait, il a été médecin et a "pratiqué" dans la rue à côté de chez moi. C'est facile, j'habite Harley Street, famous pour ses médecins. (cf wikipedia et même le guide de la rue).

J'aime bien pouvoir me repérer dans les romans. Je crois que c'est pour cette raison que j'aime les Zolas ou Notre Dame de Paris. Vu qu'ils se passent à Paris.

Pour en revenir à Arthur & George, je ne prétendrais pas à faire une réelle critique littéraire. Je l'ai trouvé bien, sans plus. Un peu longuet par moment, une fin un peu décevante (j'ai creusé sur google pour en savoir plus sur le pauvre George mais sans succès). Agrèable à lire, il a quand même du rythme (mais des longueurs, j'insiste). Parfait pour la plage en somme (pas trop dur, pas trop facile, bobo).

Et je reviendrais vous parler de Nadine, plus tard !


Posté par perrineco à 08:53 - Je lis - Imprimerimprimer - Commentaires [0] - Permalien [#] - Envoyer par mail

Commentaires

Poster un commentaire